Publié le 18 juin 2020 par

La première chose qu’on remarque quand on lance Seiteki saimin kyoiku, c’est la qualité des dessins et des animations. On se dit très vite qu’on va passer un bon moment avec un hentai excitant. Et on ne se trompe pas, car l’histoire, en plus de proposer des tonnes de scènes d’une perversité unique, que l’ont retrouve que dans les meilleurs hentai, nous offre de très jolies petites salope aux gros seins en pâture pour nos bites affamées. La vidéo est en VO, pour une qualité originale, qui nous transporte directement au Japon !

Catégories

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.